Home

Retour

Les Mayens de Sur-le-Scex, un minigrid grandeur nature

But

Expérimenter de manière concrète et en grandeur nature, le principe d’un minigrid coupé du réseau électrique et jeter les bases d’un projet « Smart grid » plus large



Partenaires

Studer InnotecHES-SO Valais, Fondation The Ark



Produire, stocker et échanger son énergie avec ses voisins : telles sont les possibilités offertes par le système de minigrid en îlot mis en place par la PME sédunoise Studer Innotec. Le premier projet-pilote, implanté dans la région du Sanetsch et soutenu par la Fondation The Ark, donne d’excellents résultats. La mutualisation de l’énergie permet en effet une meilleure sécurité de l’approvisionnement.

 

Contenu du projet

L’environnement compétitif de Studer Innotec et la demande du marché évoluent très rapidement. De nouveaux défis et opportunités s’annoncent pour garantir l’autonomie de sites isolés (minigrid) et les communications entre réseau public et producteurs privés (smart grid).

C’est dans ce contexte qu’a été mis en place le projet pilote des Mayens de sur-le-Scex. Il a été créé en altitude, sur un site non accessible en hiver et comptant environ 20 chalets. Ces derniers, assez proches les uns des autres, ont été connectés entre eux. Chaque habitation est équipée d’une petite centrale solaire photovoltaïque. Dès qu’une batterie est chargée, elle met son énergie excédentaire à disposition des autres. Chaque chalet n’est donc plus un simple producteur, mais aussi une station de stockage qui permet de stabiliser l’ensemble des participants. Le site sera prêt à un éventuel raccordement au réseau public. L'électricité excédentaire des mayens pourra y être injectée.

Ce projet démontre que la production et le stockage distribué contribuent non seulement à l’indépendance énergétique de l’ensemble mais également à la fiabilité, à la robustesse et à la stabilité du réseau.

 

Résultats concrets

Le système est en place depuis l’été 2011. Les résultats sont qualifiés d’excellents, car à aucun moment les propriétaires de chalet n’ont eu besoin d’un apport énergétique supplémentaire hors du minigrid. Auparavant, les génératrices à essence étaient sollicitées plusieurs fois par semaine. Autre constat : l’échange d’énergie fonctionne bien grâce aux quotas mis en place. Les batteries sont quant à elles davantage utilisées et devraient ainsi avoir une espérance de vie plus grande.

De manière générale, Studer Innotec peut mettre en place les bases nécessaires pour saisir les opportunités du marché (notamment dans les pays émergents), développer ses avantages compétitifs et croitre. Ce projet lui permet d’avancer encore davantage dans des onduleurs « intelligents », qui interagissent avec d’autres appareils. Enfin, avec le minigrid des Mayens de Sur-le-Scex, Studer Innotec dispose d’un démonstrateur grandeur nature, qu’elle peut tester et montrer à ses clients.

Ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie de la Fondation The Ark pour le domaine de l’énergie et les résultats pourront être utilisés pour d’autres entreprises et projets.

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles