Home

Retour

Augmenter et rentabiliser la flexibilité du réseau électrique

But

Expérimenter un outil permettant de négocier des contingents d’électricité, en jouant sur l’inertie thermique de grandes installations ou d’un pool d’installations



Partenaires

Misurio, EnAlpin, ewz, EPFZ, Office fédéral de l’énergie, HES-SO Valais-Wallis (ISI), IBM, Elimes, Fondation The Ark



Le réseau électrique suisse n’a pas d’autre choix: il doit trouver de la flexibilité supplémentaire, en raison de l’arrivée massive des nouvelles énergies renouvelables, dont la production n’est pas régulière. Dans ce contexte, tous les éléments permettant de différer (diminuer ou augmenter) la consommation électrique sont bons à prendre.

L’entreprise haut-valaisanne Misurio développe et commercialise des solutions de pilotage et des outils d’aide à la décision pour les grands producteurs d’énergie. Ceux-ci leur indiquent le meilleur moment pour produire leur électricité. Les systèmes, basés sur le négoce, agissent en fonction des prix du marché, de l’offre et de la demande.

 

Contenu du projet

L’idée de base du projet d’innovation soutenu par The Ark est d’appliquer ce type d’outil aux grandes installations ou pools d’installations consommatrices d’électricité et disposant d’une grande inertie thermique. C’est par exemple le cas des grands entrepôts frigorifiques, des grosses pompes à chaleur, des chauffages des piscines municipales ou des regroupements de quelques centaines de plus petites installations. Pour ces installations, le fait de couper le chauffage ou le refroidissement durant de brefs instants n’a pas de répercussions sur le confort final des utilisateurs.

Couper l’alimentation de ces installations, c’est mettre à disposition d’autres consommateurs cette énergie non consommée.  Ou alors pousser la consommation quand il y a une offre d’énergie trop importante dans le réseau. Cela permet donc de lisser la production à court terme (offrir de l’énergie de réglage) ou d’optimiser offre et demande au niveau régional (diminuer l’énergie transportée et augmenter la stabilité réseau).

Le projet conduit par Misurio et ses partenaires consiste à développer et tester un simulateur grandeur nature pour piloter ces grandes installations et à vendre ce «potentiel de flexibilité» à Swissgrid, qui gère le réseau helvétique. Ces quotas d’électricité non consommés sont rémunérés pour leur réservation, mais également pour leur utilisation effective.

Pour éprouver son outil, Misurio a fait une simulation grandeur nature, en se basant sur les chiffres effectifs du marché suisse pour l’énergie de réglage de 2011 et 2012. Des simulations avec ces chiffres réels ont été faites en jouant sur l’activation ou la désactivation de l’alimentation de 5’000 boilers privés sous contracting du distributeur zurichois EWZ.

 

Résultats concrets

Sur la seule base du marché suisse pour l’énergie de réglage tertiaire, les résultats économiques n’ont pas été suffisamment concluants. Ceci est dû au système de négoce des contingents d’énergie de réglage tertiaire. Toutefois le marché de l’électricité va prochainement évoluer avec l’arrivée d’un Intraday Market en Suisse. Ce type de place de marché (bourse) existe déjà en Allemagne et en France, donnant de nouvelles perspectives au système de Misurio. Les quotas seront plus petits, favorisant ainsi la flexibilité. Pour la même base de 5'000 boilers, les simulations avec les chiffres réels 2012 de l’Intraday Market allemand ont fourni des résultats économiques très intéressants.

Le produit est donc prêt à l’emploi, et trouvera une place en vue dans le démonstrateur grandeur nature qui sera prochainement mis en œuvre en Valais... 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles