Home

Retour 15.08.2018

AgroFly SA

Quand la technologie prend d’assaut l’agriculture, elle fait bouger les lignes et révolutionne les pratiques. Bientôt, on pourrait voir des essaims - non pas d’abeilles - mais de drones agricoles autonomes apportant à chaque plant les nutriments et les traitements nécessaires dans la quantité et au moment exact où ils en ont besoin. « Une vision d’avenir » que cultive la jeune pousse AgroFly. Rencontre avec Oleg Sharonov, CFO.
 

Fondation The Ark (FTA) : Quel est votre concept ?
Oleg Sharonov (O. S.) : Nous développons un drone électrique conçu pour délivrer le bon produit, au bon endroit et au bon moment. Il est très polyvalent et résout les problèmes d’accessibilité de certaines parcelles qui obligeaient les agriculteurs à faire appel à l’épandage par hélicoptère. Il prend en charge tous les produits sprayables et profite d’une autonomie de 25 minutes. La station de recharge a été pensée pour remplir la batterie en même temps que les réservoirs des produits à épendre. Qu’il s’agisse de produits phytosanitaires ou d’engrais, par exemple. Autre avantage pratique, on peut sprayer après la pluie puisqu’on n’a pas à redouter qu’il s’embourbe dans le terrain. Un atout important face à la concurrence!
 

FTA : La concurrence justement, que proposez-vous de différent par exemple par rapport à des robots terrestres?
O. S. : L’avantage énorme de nos drones sur les autres systèmes, c’est de rendre possible l’application ciblée de produits dans des zones très difficiles d’accès, comme les vignobles en terrasse comme c’est le cas typiquement en Valais ou dans le Lavaux, par exemple. Comme ils volent, ils ne sont pas influencés par les obstacles au sol.
Nous proposons deux types de services, la vente du système complet - drone + tablette - et le traitement seul - nous venons avec des opérateurs et nos drones pour faire les épandages. Notre système est très simple à utiliser.
 

FTA : Pourquoi vous être lancé dans ce projet ?
O. S. : Le premier constat, c’est que tout ce qui peut être sprayé peut l’être par un drone. Le deuxième c’est que malgré le développement rapide de la technologie, elle a une faible pénétration dans le secteur de l’agriculture. Notre drone est taillé pour aider, grâce à la technologie, les agriculteurs dans leur lutte au quotidien pour optimiser la production de leurs cultures et réduire les pertes de récolte. De plus, ce type de traitement est très localisé. Economiquement parlant, c’est idéal puisque 100% de produit atteint la cible contrairement aux épandages par hélicoptère utilisé typiquement pour le traitement des vignes, où le rendement est plutôt de 40%. Tout en préservant la nature : moins de tassement du sol dû aux passages répétés des tracteurs, moins de produits utilisés, plus silencieux et moins de consommation de carburant puisque le drone est électrique.
 

FTA : Est-ce que vos drones sont autonomes?
O. S. : Aujourd’hui, c’est techniquement possible. Le drone travaille déjà seul grâce aux cartographies et l’application de gestion associée (fournie avec la tablette). Il s’envole, réalise sa mission, revient à la base et se souvient où il s’était arrêté pour poursuivre son travail dès la recharge assurée. Pour le moment la législation ne nous permet pas de laisser nos drones travailler en totale autonomie. Un opérateur doit avoir un contrôle visuel direct et pouvoir reprendre la main en permanence. Nous serons prêts si la loi s’assouplissait.
 

FTA : Quelles sont les prochaines étapes ?
O. S. : Nous avons bien débuté la première phase de commercialisation de nos deux services spécialisés pour les domaines viticoles. Nous cherchons des investisseurs pour pouvoir croitre à l’international où nous avons déjà pu réaliser des démonstrations avec quelques clients pilotes. Nous souhaitons nous positionner comme les leaders dans les drones d’agriculture et développer un service de vol en escadrille géré par un seul opérateur. Tout cela en respectant la législation à 100%.

 

Année de fondation: 2017
CFO: Oleg Sharonov
Adresse: Route de la Digue 8, 1870 Monthey
Web: www.agrofly.ch
Contact: info@agrofly.aero

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles