Home

Retour 12.02.2020

The Ark : 15 ans, près de 800 projets... et l’ambition d’aller plus loin encore !

Lors de la soirée officielle des 15 ans de The Ark, plus de 300 invités sont venus découvrir les nombreuses facettes technologiques du Valais, dans la halle d’Alpark à Sion. Au cours de la partie officielle, plusieurs personnalités valaisannes ont pris la parole. L’occasion pour Jean-Albert Ferrez, Président de The Ark, de revenir sur les principaux domaines d’activités de la Fondation The Ark. 

Quinze ans maintenant que la Fondation The Ark favorise l’innovation au cœur du canton. Et cela ne se fait pas sans la réalisation d’un travail laborieux et assidu en amont. Selon Jean-Albert Ferrez, le quinzième anniversaire de la Fondation est l’occasion de remercier toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont œuvré et contribuent au succès de The Ark. « Un merci particulier aux porteurs du projet, aux investisseurs et aux entrepreneurs qui ont contribué directement à près de 800 projets en 15 ans d’activités. » 
 

Des projets technologiques pour un Valais innovant ! 
La Fondation The Ark s’est fixé un but : celui de créer de la valeur ajoutée pour l’économie valaisanne. Pour y parvenir, elle soutient de nombreux projets. Certains d’entre eux illustrent bien les différents domaines dans lesquels The Ark est actif. « Mon préféré de ces projets : Recapp IT, car je l’ai suivi personnellement. Depuis l’engagement de David Imseng comme doctorant à l’Idiap jusqu’à la commercialisation de la solution de reconnaissance vocale, en passant par le projet pilote mené au sein du parlement valaisan », détaille Jean-Albert Ferrez. 

Un autre fleuron de l’industrie valaisanne, Eversys, produit des machines à café connectées en Valais et les commercialise dans le monde entier. Un projet que The Ark a passablement soutenu, au démarrage de l’entreprise, tout comme lors des différentes étapes de développement de cette PME à portée internationale. 

« On a tous l’ambition un jour de décrocher la lune, mais, avec The Ark, on est aussi actifs de manière beaucoup plus réelle, proche des préoccupations du quotidien » précise Jean-Albert Ferrez. H55, un projet d’avion électrique « zéro émission », reflète bien la marque de fabrique de The Ark. Des actions concrètes et ciblées, qui amènent des résultats rapides et visibles ! 
 

The Ark est actif sur un large panel de domaines technologiques  
The Ark développe également de nombreux projets dans le domaine de la pharma et des biotechnologies, en s’appuyant sur un riche tissu industriel qui s’est développé au cours des années dans le canton. « Je pourrais encore vous parler de santé digitale, d’e-tourisme, de gestion intelligente de l’eau et de la thématique sport et performance, mais je n’arriverai de toute façon pas à être exhaustif. » Une autre part de l’activité de The Ark a trait à la communication au sens large et à l’organisation de conférences et d’évènements pour promouvoir le Valais comme terre d’innovation. 

Cette stratégie est payante puisque, comme l’a précisé Frédéric Bagnoud, secrétaire général de The Ark, « le Valais est régulièrement classé parmi le top 5 des cantons suisses les plus prolifiques en matière de création de start-up et précède bien souvent, dans ce classement, des cantons universitaires. » Les différents acteurs du domaine s’accordent sur ce point : la Fondation The Ark y est certainement pour quelque chose !
 

Propos recueillis en novembre 2019 à Alpark 

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles