Home

Retour 29.09.2010

Le Valais accumulateur d'énergie

Le pompage-turbinage, une solution énergétique d'avenir pour notre canton.
On parle des Alpes comme du château d'eau de l'Europe. Cela signifie que les Valaisans, entre autres, seront les derniers à souffrir de la sécheresse. Cela signifie aussi qu'ils disposent d'un moyen de stockage d'énergie unique: les barrages d'altitude.

Nouvelliste_28-09-10

La fin des énergies fossiles
Un jour viendra où le dernier litre de pétrole aura été extrait de la terre et brûlé dans le moteur d'une automobile; un jour où le dernier mètre cube de gaz naturel se sera enflammé dans la chaudière d'une villa; un jour où le dernier gramme d'uranium 235 se sera consumé dans une centrale nucléaire. Les spécialistes se disputent sur le temps qui nous sépare de cette échéance. Se calcule t-il en années ou en décennies? Qu'importe, l'issue est inéluctable. Ce jour-là, l'humanité devra se contenter de l'énergie qu'elle reçoit de manière continue depuis des millénaires et qui lui vient de la Terre et du Soleil.

L'énergie solaire
Contrairement à l'énergie géothermique de la Terre, l'énergie solaire doit être vue comme un stock distant, à quelque 150 millions de kilomètres. L'énergie arrive sur la surface de la Terre comme un flux qui varie dans le temps et selon les endroits. Par ailleurs, elle prend des formes très différentes: elle se manifeste par le rayonnement qui alimente le cycle de l'eau et génère les climats. La pluie qui tombe sur les sommets et qui dévale les pentes, les vents qui soufflent entre  hautes et basses pressions, la végétation que la nature élabore par la photosynthèse et qui brûle dans nos cheminées, telles sont les autres formes d'énergie renouvelable que le soleil génère.

Suite de l’article: Le Nouvelliste – 28.09.2010

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles