Home

Retour 28.04.2020

La start-up valaisanne Ceidos empoche 40'000 francs grâce à Venture Kick

La start-up valaisanne Ceidos, qui développe un dispositif pour contrôler la production des thérapies cellulaires, a remporté la deuxième étape du concours Venture Kick. La jeune pousse, établie au BioArk de Monthey, remporte CHF 40'000.- ainsi qu’un coaching professionnel pour développer son projet.


Le programme Venture Kick aide des projets de chercheurs à s’implanter sur le marché. Les jeunes pousses doivent présenter leurs idées à un jury. Celui-ci identifie les propositions les plus convaincantes. À chaque présentation réussie, la start-up reçoit un coaching et un financement. La participation à Venture Kick signifie également un tremplin pour la start-up du point de vue de la visibilité et du réseautage.

La start-up Ceidos a développé un dispositif qui contrôle l’expansion cellulaire. Cet outil s’avère très utile dans le traitement des cancers, plus précisément pour la thérapie cellulaire. Le principe de cette méthode est de prélever du sang du patient, d’isoler le système immunitaire, le modifier génétiquement pour que les cellules soient programmées pour détruire les cellules cancéreuses. Ensuite, il faut multiplier les cellules modifiées et les réinjecter dans le sang du malade. L’avantage de la thérapie cellulaire est qu’elle détruit seulement les cellules malades. Cette méthode permet également de pouvoir utiliser les globules blancs d’un donneur si celles du malade ne peuvent pas être prélevées.

 

Une solution prometteuse
Le problème avec la thérapie cellulaire c’est que la conception du traitement prend beaucoup de temps et coûte cher. Le dispositif de Ceidos permet de contrer ces difficultés. En simplifiant la production de la multiplication des cellules, il raccourcit le temps nécessaire à la modification du système immunitaire ce qui rend le traitement plus abordable au niveau du coût et de l’accès tout en augmentant la sécurité du patient.

L’appareil développé par Ceidos est destiné aux industries pharmaceutiques. La réussite de la deuxième étape du programme Venture Kick donne un coup de pouce pour atteindre ce but. En effet, la jeune pousse recevra des conseils avisés pour le développement de la start-up. L’argent lui permettra de financer les différentes étapes pour l’introduction dans le marché ainsi que l’amélioration du dispositif. L’entreprise, accompagnée par l’Incubateur de start-up de The Ark, s’est récemment installée au BioArk de Monthey afin de poursuivre son développement. 

 

Source : communiqué Venture Kick
 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles