Home

Retour 11.12.2018

Conférence PhytoArk 2018

PhytoArk vous invite à participer à plusieurs conférences autour du thème de :
 

Résistance aux antibiotiques: quels rôles pour les composés naturels ?

mardi 11 décembre 2018 de 16h à 18h30 à la route des Eterpys 22 de Conthey.​


Les conférences seront suivies du traditionnel vin chaud et d'un apéritif dînatoire offerts par PhytoArk.

Quatre conférenciers prendront la parole autour de cette problématique:

 

  • Dr. Alexis Dumoulin, FAMH, Biologiste-Chef adjoint, Service des Maladies Infectieuses, Hôpital du Valais

 ​La résistance aux antibiotiques : le rôle du laboratoire de microbiologie

Le laboratoire de microbiologie joue un rôle central dans la prévention et la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Par l’identification des germes causant les infections ainsi que par la détermination de leur susceptibilité aux antibiotiques, le laboratoire permet au médecin d’instaurer un traitement adéquat. De plus, les données collectées par le laboratoire permettent aux autorités sanitaires de surveiller le développement des résistances.  La collaboration entre le laboratoire, les infectiologues, les médecins traitants et les autorités constitue un pilier essentiel de la lutte contre ce problème planétaire.
 

SLIDES PRESENTATION
 

  • Dr. Stephen Hawser, PhD, CEO de IHMA​​ Europe Sarl (en anglais)

La crise des antibiotiques : à quel point est-ce grave?

Bien que de nombreux antibiotiques synthétiques, semi-synthétiques et naturels soient encore utilisés en clinique aujourd'hui, l'émergence et la persistance de la résistance aux antimicrobiens réduit constamment l'efficacité de ces traitements. La crise des antibiotiques est importante et touche aujourd'hui la plupart des pays dans le monde, avec d'importants centres de résistance tant chez l'homme que dans le monde vétérinaire. La crise est facilement mesurable dans le temps grâce aux programmes de résistance aux antimicrobiens, dont certains seront mis en lumière dans cette brève présentation. La surveillance de la résistance nous aide à comprendre le besoin réel en nouveaux antimicrobiens, besoin qui n'a jamais été aussi grand.
 

SLIDES PRESENTATION
 

  • Dr. Naim Malaj, PhD, Project Manager chez CimArk SA (en anglais)

Composés naturels dans la découverte d'antibiotiques

L'homme a toujours utilisé des sources naturelles en particulier des plantes, à des fins médicinales. Bon nombre des médicaments actuellement utilisés ont soit été isolés de sources naturelles (plantes, champignons, micro-organismes, flore et faune marines), soit dérivés de structures chimiques naturelles. Cependant, le chemin menant d'une source naturelle à un médicament approuvé est long et coûteux. L'avènement de méthodes plus rapides et moins coûteuses, comme les criblages à haut débit (HTS) des bibliothèques issues de la chimie combinatoire développée au cours des 3-4 décennies, s'est révélé très prometteur et attractif pour les grandes entreprises pharmaceutiques. La découverte d’agents actifs naturels a été poursuivie principalement par le monde universitaire. Néanmoins, si l’on tire un bilan de cette stratégie HTS, les objectifs prometteurs n’ont pas été atteints. Le nombre de nouvelles entités chimiques approuvées n’a pas augmenté comme prévu et seules quelques nouvelles structures chimiques ont été signalées. En d’autres termes, cette approche de criblage ne pourrait pas répondre à la diversité structurelle et à la complexité moléculaire offertes par les sources naturelles.

Au cours de cet exposé, un aperçu de la contribution des composés naturels à la découverte d’antibiotiques et aux défis technologiques actuels sera présenté. Egalement, un projet prometteur soutenu par la Fondation The Ark se concentre sur l'identification des extraits antimicrobiens et des composés actifs issus de plantes et champignons alpins. Celui-ci sera également brièvement présent.
 

SLIDES PRESENTATION
 

  • Xavier Simonnet, Ing. agronome, directeur de Mediplant

Démédication en élevage : les plantes comme planche de salut ?

La démédication, encouragée par les pouvoirs publics, fait l’objet de très nombreuses démarches ces dernières années chez tous les acteurs en élevage de rente. Elle fait essentiellement référence à une réduction de l’usage des antibiotiques pour quasiment toutes les espèces. En Europe près de 70% des antibiotiques sont utilisés en élevage, contre 30% pour la médecine humaine. Il y a un véritable challenge pour la santé publique de trouver des alternatives à l’usage des antibiotiques en agriculture.  La recherche, les praticiens vétérinaires et les éleveurs s’orientent vers l’élaboration de solutions intégrées où les plantes ont un rôle important à jouer. Le potentiel de ces plantes mais aussi les limites d’utilisation seront abordés au cours de cette conférence.


SLIDES PRESENTATION


Cet événement aura lieu sur le site de PhytoArk, mardi 11 décembre de 16h00 à 18h30.

Entrée gratuite mais inscription obligatoire.
 


Nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer votre présence en complétant le formulaire ci-dessous :

 

 

Liste des participants

Nom Prénom Entreprises
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark