Home

Back 24.03.2020

Covid-19 : une solution valaisanne pour anticiper le flux des urgences et aplatir la courbe !

Dans le contexte actuel lié au Covid-19, les hôpitaux se retrouvent face à une multitude de défis, en particulier celui de la gestion du flux important de patients aux urgences. Calyps, PME basée à Sion, a développé une solution qui permet de prédire le nombre d’admissions aux urgences. Elle travaille maintenant sur un système de gestion des flux pandémiques, qui devrait être déployé d’ici quelques semaines déjà. Une façon de contribuer à l’aplatissement de la courbe d’engorgement des soins intensifs, dont les médias parlent depuis plusieurs semaines.

« Aujourd'hui, nous constatons que les infrastructures hospitalières en Italie sont tellement débordées que les personnes âgées et faibles atteintes de Covid-19 ne sont même plus admises et doivent faire face à une mort certaine. Il en sera de même dans d'autres pays prochainement. Cette dure réalité souligne le besoin urgent d'une bonne planification prévisionnelle et d'autres efforts pour endiguer cette vague », précise Calyps sur son blog.

Aplatir la courbe
L'expression « aplatir la courbe » fait actuellement beaucoup parler d'elle. Nos hôpitaux sont aujourd'hui confrontés à ce défi, car le virus Covid-19 les inonde de flux de cas jamais vus auparavant, ce qui entraîne toute une série de problèmes tels que le manque d'espace, de lits, d'équipements, ainsi que des pénuries de personnel. Il est urgent de mettre en place une planification prédictive efficace qui aide le personnel hospitalier et les autorités du système de santé à avoir une longueur d'avance et à optimiser l'utilisation des ressources de façon maximale.

Anticiper le flux des patients aux urgences et les besoins en ressources humaines
Depuis 2017, Calyps développe une plateforme basée sur l'intelligence artificielle pour aider les hôpitaux (et d'autres secteurs) à optimiser leur planification, en particulier en ce qui concerne les prévisions de flux des patients ainsi que sur le reste du système hospitalier. Depuis 2019, la plateforme est opérationnelle au CHU de Valenciennes (CHV), dans le nord de la France, avec un accent sur les prévisions de flux de patients dans leur service d'urgence. La grande précision des prévisions (7 jours d'avance) a considérablement aidé le CHV à gérer plus efficacement les flux de patients aux urgences et à les acheminer vers d'autres services.

Module de gestion des flux pandémiques en développement
La PME Calyps suit la propagation du Covid-19 depuis la mi-janvier. En réfléchissant aux défis imminents qui attendent les hôpitaux, il était évident qu'une grande partie de ce que l’entreprise avait appris en prédisant les flux des services d'urgence pouvait également s'appliquer aux flux de cas de Covid-19. C'est ainsi que le développement d'un module de gestion des flux pandémiques a été rapidement lancé.

Alors qu'il est encore en cours de développement, Calyps a pour objectif de disposer de premiers écrans avec des prévisions de flux d'ici fin mars / début avril 2020. Non seulement les résultats des prédictions seront disponibles pour les hôpitaux individuels, mais aussi pour les flux au sein d'un réseau hospitalier dans un cluster Covid-19. Cela permettra d'avoir une vision plus ample du système.

L'objectif est d'optimiser l'utilisation du temps, du personnel et des ressources matérielles. De même, pour s'assurer que les cas nécessitant des soins hospitaliers puissent trouver immédiatement un hôpital ayant une capacité suffisante, sans déplacements inutiles.


Source : Blog Calyps

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles