Home

Back 16.06.2020

Campus Energypolis - Feu vert pour le parc de l’innovation à Sion

Le campus Energypolis disposera prochainement d’un parc de l’innovation à Sion. Le Grand Conseil en a ainsi décidé en acceptant d’octroyer un crédit d’objet de 25 millions de francs pour la mise en place du parc valaisan de l’innovation. Deux entreprises, Natron Energy, une start-up californienne, et H55, une spin-off de Solar Impulse soutenue par la Fondation The Ark, ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt de rejoindre le quartier de l’innovation. Cette nouvelle étape du campus Energypolis permettra de renforcer le transfert de technologies en faveur du tissu économique valaisan et de créer des emplois à haute valeur ajoutée.

Membre du réseau Switzerland Innovation Park Network West EPFL, le campus Energypolis continue de se développer afin de positionner la Suisse et le Valais comme leaders de l’innovation au niveau mondial. Grâce à la décision favorable du Parlement valaisan d’octroyer un crédit d’objet de 25 millions de francs au projet, il disposera dès début 2022 de son parc de l’innovation, antenne régionale du quartier de l’innovation de l’EPFL.

L’objectif de cette réalisation est d’offrir des espaces de travail, des infrastructures et équipements scientifiques ainsi qu’un accès à l’écosystème d’innovation aux starts-up issues du campus et aux cellules de recherche de grandes entreprises. Le parc de l’innovation sera opérationnel dès début 2022.

Le crédit d’objet d’un montant de 25 millions de francs sera prélevé sur le fonds de financement des grands projets d’infrastructures du 21e siècle et servira à financer la réalisation d’infrastructures de recherche, de plateformes technologiques ou d’installations techniques sur le site.

Dans sa première étape, le parc de l’innovation valaisan accueillerait Natron Energy, une start-up californienne, et H55, une spin-off de Solar Impulse. Ces deux entreprises actives dans le domaine de recherche des énergies renouvelables correspondent à la vision du projet de campus Energypolis. Une seconde étape concernant les start-up et scale-up interviendra ultérieurement.
Natron Energy développe de nouvelles batteries utilisant des électrodes à base de bleu de Prusse et collabore déjà étroitement avec Lonza. Le site de production et d’assemblage de sa technologie sera installé à Sion. Il est prévu de créer ainsi entre 25 et 42 emplois. Le canton du Valais investira 20 millions de francs en faveur des équipements de la société, celle-ci ayant déjà levé 60 millions pour le financement de ses activités. Natron Energy collaborera également avec l’EPFL pour l’optimisation de sa technologie et avec la HES-SO Valais-Wallis pour l’optimisation de ses processus industriels.

H55, actuellement présente sur le site de l’aéroport de Sion et soutenue par la Fondation The Ark, crée une nouvelle technologie de propulsion électrique dans le but de rendre le transport aérien plus propre, plus sûr, moins bruyant et plus accessible. H55 croît fortement et prévoit d’employer 50 personnes d’ici 2021 et 100 pour l’année 2023. L’Etat du Valais financera à hauteur de 5 millions de francs les équipements nécessaires à l’assemblage des prototypes, aux tests nécessaires à la certification et au développement ainsi que la préparation de la production pilote qui permettra de démarrer les premières livraisons du système de propulsion électrique début 2022.

Les contrats d’implantation au sein du parc de l’innovation du campus en faveur de Natron Energy et H55 sont en cours de négociation.

 

Source: communiqué Canton du Valais
Crédit photo: HES-SO Valais/Wallis

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Réservation de salles