Home

Retour

Chargeur de batteries pour valoriser au mieux l’énergie solaire

But

Développer et commercialiser un chargeur de batteries s’adaptant facilement sur des panneaux photovoltaïques et proposant un rendement supérieur aux standards actuels



Partenaires

Studer Innotec, HES-SO Valais (ISI), Fondation The Ark



Avec la montée en puissance des nouvelles énergies renouvelables — et leur production intermittente —, le stockage d’énergie est un enjeu de plus en plus important pour assurer la sécurité de l’approvisionnement électrique.  L’institut des systèmes industriels de la HES-SO Valais travaille depuis de nombreuses années sur le rendement des batteries et des chargeurs haute tension connectés aux panneaux photovoltaïques.
Le Valais abrite également la PME Studer Innotec, l’un des acteurs principaux du marché mondial des onduleurs solaires en îlot. Celle-ci souhaite diversifier son offre et proposer une nouvelle génération de chargeurs pour batteries connectés à des panneaux solaires.  La convergence entre ces deux partenaires, réunis autour de la Fondation The Ark, a permis d’aboutir à deux projets, et à des résultats concrets.

 

Contenu du projet

Les systèmes photovoltaïques autonomes ont vu leur puissance moyenne largement augmenter ces dernières années. La multiplication des installations solaires a rendu peu ou pas du tout efficaces les chargeurs pour batteries de série. Les technologies de transformation et de stockage de l’énergie ne sont en effet plus adaptées à la multiplication des panneaux solaires et des puissances. Le câblage nécessaire pour la connexion des panneaux est en outre très complexe.

En 2011, dans le cadre d’un projet The Ark Energy, la HES-SO Valais a réussi à développer un démonstrateur pour un chargeur de batteries, avec un rendement supérieur à 97 %.  Il s’agit d’un réel exploit. En effet, les résultats obtenus jusqu’à présent ne dépassaient pas 93 %, ce qui n’était pas suffisant pour une commercialisation du produit. Le rendement est en effet un élément clé dans la décision d’achat et constitue donc un avantage compétitif important.

Sur cette base, un nouveau projet d’innovation de The Ark a été lancé en juin 2012, dans le but d’industrialiser ce concept novateur, en collaboration avec Studer Innotec. L’idée était de simplifier le câblage, sans abaisser le rendement et de rendre le chargeur commercialisable.

 

Résultats concrets

Une première série de chargeurs pour batteries a été développée et sera testée chez des clients. Si tout se passe bien, les chargeurs seront commercialisés à fin 2013. Le nouveau matériel, dont le rendement dépasse 97 %, permet une diminution des coûts du câblage (4 fois moins de cuivre, câbles, jusqu’à 10 fois moins épais) et une réduction d’au moins de moitié du temps de pose. Celle-ci devient possible avec du personnel moins qualifié.  Sans compter l’augmentation de l’efficience énergétique, grâce à la réduction des pertes de transformation de tension.
Pour l’économie valaisanne, ce projet offre de belles perspectives à Studer Innotec, qui pourra commercialiser un produit innovant et se développer.


Pour plus d'infos, visionnez notre vidéo

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark