Home

Retour 20.06.2018

La blockchain au service de l’autoconsommation et de la transition énergétique

Gérer, grâce à une solution informatique ayant en partie recours à la blockchain, les communautés d’autoconsommation et ainsi faciliter la transition énergétique en Suisse : tels sont les buts principaux d’un projet qui a démarré au premier trimestre 2018 en Valais. Des résultats intermédiaires concrets sont attendus pour cet automne. Grâce à ce projet novateur, le Valais, berceau énergétique de la Suisse, joue ainsi pleinement un rôle de précurseur dans le domaine.

Le projet « Communauté d’autoconsommation » est porté par les entreprises d’approvisionnement en électricité ALTIS, dont le siège est au Châble et Energies Sion Région, avec le soutien de la Fondation The Ark et du eEnergyCenter.
 

Solution informatique innovante
Le projet s’appuie sur les communautés d’autoconsommation, qui viennent de faire leur apparition dans la nouvelle loi sur l’énergie. Elles regroupent plusieurs consommateurs d’une PPE, d’un centre commercial, d’une zone industrielle ou d’une communauté villageoise. Chaque communauté dispose d’un seul et unique point de raccordement au réseau électrique standard et est considérée, aux yeux des distributeurs d’énergie, comme un seul client final. Ces communautés peuvent ainsi, en cercle fermé, produire, consommer et échanger leurs énergies produites, notamment via des panneaux solaires.

Comment rendre ces échanges d’énergie sûrs, fiables et simples et ainsi favoriser la transition énergétique et le développement du solaire photovoltaïque en Suisse ? Pour y parvenir, les partenaires du projet développent une solution informatique, qui permettra des transactions énergétiques entre les membres d’une communauté d’autoconsommation, mais également – et c’est novateur - entre différentes communautés. Des services et conseils seront en outre fournis aux communautés. Ces dernières vont en effet se multiplier ces prochaines années. Selon les experts, elles constituent l’une des mesures les plus importantes de la stratégie énergétique 2050.
 

Sites pilotes au Châble et dans la région de Sion
La solution informatique développée permettra aux clients d’avoir une vue globale énergétique et financière de la production et de la consommation de la communauté. La place de marché entre les communautés d’autoconsommation sera basée sur la blockchain. Cette technologie permettra notamment, en première suisse dans le domaine de l’énergie, de valider tous les échanges d’énergie entre les différents membres de la communauté. Le projet sera finalisé d’ici le printemps 2019.


Source: communiqué de presse eEnergyCenter  

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark