Home

Retour 10.12.2014

La Biowatch : identifiez-vous grâce à vos veines !

Le service Accélérateur de The Ark a pour mission première de faire le lien entre la science et le marché, en transformant les technologies issues des instituts de recherche en produits commercialisables. Dans ce contexte, la Fondation soutient le projet Biowatch qui permettra d’appliquer certains algorithmes développés par le groupe de Biométrie de l’Idiap.


L’idée du projet, porté par Matthias Vanoni, ex-étudiant du groupe de biométrie de l’Idiap sous la houlette du Dr. Sébastien Marcel, consiste à fournir une alternative aux mots de passe, codes PIN, clés de voitures, badges, cartes diverses (accès, paiements, transport, etc.) que nous utilisons quotidiennement pour justifier de notre légitimité à accéder à des biens ou services. La solution envisagée prend la forme d'un bracelet biométrique qui identifie son porteur par une analyse de la forme des veines de son poignet, et qui communique avec son environnement l'identité du porteur.

Création prochaine de la start-up
Le groupe de recherche du Dr Sébastien Marcel conduit des recherches en biométrie depuis de nombreuses années déjà et dispose de toute une panoplie d’outils et d’algorithmes dans ce domaine et plus particulièrement dans la reconnaissance des veines des doigts.
La Fondation The Ark, par l’intermédiaire de son service Accélérateur, va permettre aux chercheurs de Martigny d’adapter leurs algorithmes pour qu’ils soient intégrables dans un bracelet et compatibles avec une identification des veines du poignet. Les résultats de ce projet seront par la suite mis en valeur et commercialisés par la société Biowatch, future spin-off de l’Idiap, qui sera créée en janvier.

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark